fil-educavox-color1

" Nous ne vivons pas une révolution numérique mais des révolutions numériques : ordinateur personnel, web, téléphone portable, réseaux sociaux, robotique, intelligence artificielle…et chacune de ces révolutions a des impacts sur l’école. " Jean-Michel Blanquer à Educatice.

Les pratiques numériques des jeunes pourraient-elles être utiles à l’école ?

Sabine Berkovicius a posé cette question à Michel Pérez, président de l'An@é pour une interview publiée dans le Lien, le magazine des Maisons familiales rurales.

" Les jeunes ne font pas forcément des choses futiles sur Internet, il faut arrêter de critiquer la jeunesse. Les jeunes sont habitués, via le numérique, à vivre une sociabilité augmentée, à avoir des échanges avec leurs " amis " (sur les réseaux sociaux). Les jeunes sont des praticiens de l’échange entre pairs. Ils envoient 6 000 sms par mois, ils passent jusqu’à 15 heures sur la toile par semaine… Ils apprennent dans l’échange. Ainsi leur intelligence est augmentée grâce aux outils auxquels ils ont accès notamment via leur Smartphone. Il serait désormais nécessaire de construire sur cette base, des environnements personnels d’apprentissage. Si l’école n’évolue pas rapidement dans sa structure, dans la nature des activités et dans les modalités d’enseignement, elle sera rapidement discréditée pour les jeunes qui se rendent bien compte que l’école n’est plus en phase avec la vie sociale réelle."

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/accueil/interviews/avec-le-numerique-les-jeunes-font-l-experience-de-l-autonomie

Smartphone et vidéos : Une pratique artistique, informative, sociale et politique ?

Les pratiques numériques posent de nombreuses questions sur la valeur de l’information, la manière dont elle est mise en scène et l’émotion qu’elle va engendrer. L’éthique et le numérique doivent être associés à nos réflexions.

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/accueil/debats/smartphone-et-videos-une-pratique-artistique-informative-sociale-et-politique

Le Smartphone : un moyen incontournable de socialisation et d’information pour les jeunes

Ils en font un usage toujours plus considérable. Un nombre croissant d’élèves dispose à ce jour d’un Smartphone : 80% en collège et jusqu’à 100% en lycée.

Cet outil, d’une puissance de calcul formidable permet aussi d’effectuer une infinité d’opérations culturelles, scientifiques ou de recherche. Véritable « couteau suisse » du numérique, le Smartphone et les tablettes connectées sont désormais entre toutes les mains, des enseignants, des élèves et de leurs parents.

Dès lors, comment faire profiter de cette aubaine la formation des jeunes à l’école dans un continuum pédagogique ? Cette question pertinente et de bon sens demande pourtant une analyse approfondie, un échange d’expériences et une confrontation d’idées.

Jean-François Cerisier, Directeur du laboratoire Techné (Université de Poitiers) :

" Comme toutes les autres institutions, l’École est littéralement mise sous tension par les techniques numériques, par leur disponibilité permanente et par la diversité des usages qui en sont faits. Comment pourrait-on imaginer que le système scolaire puisse se tenir à l’écart des transformations que l’appropriation individuelle et sociale des techniques numériques impriment à notre société ? En référence au concept développé par Marcel Mauss dans son Essai sur le don publié en 1923, on peut évoquer un fait social total en ce que la société entière est transformée par le numérique comme le sont ses institutions."

C’est dans ce contexte que se pose la question de l’usage des équipements personnels des élèves.

Des témoignages d’enseignants démontrent clairement la richesse prodigieuse des activités d’apprentissage offerte par l’usage des équipements personnels connectés, qu’il s’agisse de Smartphones ou de tout autre équipement personnel mobile.

Au travers de ces analyses et narrations de pratiques pédagogiques il apparaît clairement que ces outils sont les vecteurs d’une pédagogie dynamique, active et autonome qui place l’ensemble des acteurs au centre d’un nouvel écosystème d’apprentissage visant à l’appropriation personnelle des connaissances, des savoir-faire et des savoir être indispensables aujourd’hui.

Un plaidoyer en quelque sorte pour une nouvelle donne de la pédagogie en ce début de 21ème siècle !

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/le-telephone-portable-a-l-ecole-pour-quoi-faire-et-comment-1

Comment s'approprier le numérique à l'échelle d'un territoire ?

Les enseignants ne sont pas hermétiques aux pratiques numériques. Mais ils se posent les questions d’une société différente dans laquelle ils ont la responsabilité de donner à chaque élève les codes pour développer des compétences utiles dans un monde qui apparait de moins en moins stable. Leur formation ne les a pas forcément préparés aux incertitudes dont les enjeux dépassent largement le cadre de la classe. Chaque acteur est important dans un écosystème et si les actions sont différentes, aucun maillon ne peut manquer !

Comment faire pour que les acteurs éducatifs accompagnent familles, enfants et enseignants dans l'appropriation d'une culture numérique au quotidien ? Très nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, déploient actions et réflexions, systèmes et accompagnements.  

Voici un exemple vécu en Lot-et-Garonne. Le numérique peut être un atout à l'échelle des territoires et particulièrement dans un département rural ! Les conditions de proximité, les approches globales de la question, les partenariats mis en œuvre pour une programmation de diverses formes d'appropriation à différents niveaux, la volonté de tous les acteurs en sont les clés ! 

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/comment-s-approprier-le-numerique-a-l-echelle-d-un-territoire

Bien vivre sa scolarité

Ce qui importe particulièrement aux enseignants, c’est oublier l’outil, quel qu’il soit,  pour l’intégrer chaque fois que nécessaire, pour apporter des solutions et pour construire des apprentissages. Ce qui importe aux enseignants c’est que les élèves vivent bien leur scolarité, trouvent les accompagnements individualisés, se sentent ancrés dans leurs espaces de vie, celui de la classe, de l’école, des différents territoires avec le sentiment qu’ils peuvent agir sur ces environnements avec leurs envies et leurs vies d’aujourd’hui.

Nous avons entrepris des reportages dans des classes. Nous avons réalisé récemment un déplacement dans l’académie de Poitiers. Commençons par le BAR du collège du Jardin des Plantes de Poitiers.

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/bien-vivre-sa-scolarite-au-college-jardin-des-plantes-a-poitiers

Nos reportages sont en cours… Le suivant : le collège Bedel de St Gervais les Trois clochers -  Académie de Poitiers - …Classes à vélo…Réalité Augmentée…Open badges… A découvrir, la semaine prochaine !

Voici en conclusion les mots d’une écrivaine de 15 ans :

" Nous, la jeune génération, devons faire en sorte que cela change, que le monde soit empli de doux rêveurs prêts à tout pour réaliser leurs rêves. Nous devons nous battre de toutes nos forces pour y parvenir ".
Tout un poème..." L'en-vers de mon coeur " Iliana Berson-Dietsch aux éditions du Net

En savoir plus :

https://www.educavox.fr/accueil/breves/15-ans-et-deja-un-1er-livre-publie

Michelle Laurissergues

 

Dernière modification le mardi, 22 janvier 2019
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.